• Damien LAUNAY

Astuce auteur : pléonasme

Dernière mise à jour : 21 juin 2020


LA DÉFINITION DU PLÉONASME


Selon le Larousse, un pléonasme est la répétition dans un même énoncé de mots ayant le même sens, soit par maladresse (par exemple descendre en bas), soit dans une intention stylistique (par exemple : Je l’ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux, vu [Molière]).

Un mal ou un bien ?

Cela dépend, mais certaines expressions doivent certainement être bannies.

Petite liste non exhaustive des pléonasmes ou doubles pléonasmes.


LISTE


« Au jour aujourd’hui »


C’est le fameux classique du genre.

Le terme aujourd’hui est un pléonasme en lui-même. En outre, « hui » est une tournure du vieux français pour dire « ce jour ».

« Au jour d’aujourd’hui » constitue donc un double pléonasme.


S’avérer vrai :


On peut se référer à l’article du projet Voltaire que je me contente de reprendre ici :

https://www.projet-voltaire.fr/regles-orthographe/du-bon-usage-de-s-averer/ :


Le sens premier de « s’avérer » est « se révéler vrai ».

Ainsi, l’idée générale est que « avérer » fait déjà référence à « vrai » (Latin « verus »).

On évitera donc d’utiliser :


S’avérer vrai.

S’avérer faux. (contresens !)

S’avérer exact.

S’avérer inexact. (contresens !)


Bourrasques de vent.


Une faute bien tentante. J’ai failli être piégé dans le tome 1.

La bourrasque étant un coup de vent violent et de courte durée, en utilisant « bourrasques de vent », on commet un pléonasme.


Alternative


« Une autre alternative » est un pléonasme, car le nom alternative contient le préfixe latin alter – qui signifie « autre ».

De même « une double alternative ».


Il suffit juste


Le verbe « suffire » se suffit à lui-même.

La définition du Larousse sur le verbe « suffire » : Correspondre juste à ce qui est nécessaire pour satisfaire quelque chose, quelqu’un.

Exemple : cette vie modeste qui suffit à son bonheur.


Le but final, ultime


Le mot but signifie « point matériel pris pour cible et qui constitue l’objectif, la limite, le terme d’une trajectoire, d’un mouvement » et l’adjectif finalsignifie dans ce contexte « qui est ou vient à la fin ; qui termine, qui forme la conclusion ». L’idée de finalité est donc exprimée deux fois.


TEST DES LOGICIELS


J’ai soumis le texte ci-dessus qui comportait quelques pléonasmes aux trois correcteurs afin de les tester.


· Antidote


Hormis, « Au jour d’aujourd’hui », il a repéré tous les pléonasmes. Cela dit, il la considère comme une expression familière.


· Cordial


Ne considère pas « bourrasques de vent » comme un pléonasme, ainsi que « il suffit juste ».


· Le Robert Correcteur


Hormis, « Au jour d’aujourd’hui », il a repéré tous les pléonasmes.


Les trois logiciels sont impressionnants. Petit avantage à Antidote.


Antidote :


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout