le masque_Mesa de trabajo 1 copia 5.png

À propos de l'auteur
Damien Launay

 
Le masque du Voyageur Roman Fantasy - Damien Launay

Le masque du Voyageur
Roman Fantasy

Merci à l'administrateur de sdimag

Merci à Marjorie

Interview écrit / novembre 2020 / Allison-Worlds / Allison

Merci à Allison

Vidéo autour des illustrations
Le Masque du Voyageur

Le masque du Voyageur Roman Fantasy - Damien Launay
Le masque du Voyageur Roman Fantasy - Damien Launay

Le masque du Voyageur
Roman Fantasy / roman fantastique français

Mes références (liste non exhaustive)

Heroic Fantasy :

  • J. R. R. Tolkien : Le seigneur des anneaux, Bilbo le Hobbit. La référence du médiéval fantastique.

  • David Gemmel : Légende, Le Roi sur le Seuil,... Mon auteur de cœur

  • Michael Moorcock : le cycle d'Elric.

  • Terry Goodking : le cycle "L’Épée de vérité".

  • Mathieu Gaborit : trilogie "Les Chroniques des Feals", Abyme. Cet auteur reste une référence parmi les auteurs de romans fantastiques français.

SF :

  • Jack Campbell : cycle "La Flotte perdue".

Classiques :

  • Jules Verne : Vingt mille lieues sous les mers, L'Île mystérieuse,...

  • Alexandre Dumas : Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte-Cristo,...

  • Honoré de Balzac : La peau de chagrin, Le Colonel Chabert, Eugénie Grandet,...

  • et bien d'autres encore...

Outils du jeune écrivain -Damien Launay
  • Progresser, progresser : le meilleur moyen de repérer les fautes, c’est de parfaire nos connaissances dans cette belle langue qu’est le français. Plusieurs initiatives existent dans ce domaine (Projet Voltaire…). Il est aussi intéressant de consulter les sites comme « Le Littré », « CNRTL » pour ne citer qu’eux. Je suis assez fan des deux.

  • Pour le deuxième tome qui vient d'être publié, j'ai fait appel à un correcteur "humain" et je ne le regrette pas. Un véritable professionnel ne va pas dénaturer votre texte, hantise des auteurs. J'ai pu constater que les modifications étaient pertinentes et intelligentes. Peut-être suis-je tombé sur la perle rare… C'est certain, mais quand même… Votre texte vous appartient ! Certains lecteurs, peu nombreux, m'avaient contacté pour me dire qu'ils auraient écrit le "masque du Voyageur" de manière différente. À cela, je réponds, peut-être de manière assez dictatoriale, que je suis le seul maître à bord, même si je reste à l’écoute. C'est un tel travail, un tel investissement que je les invite à écrire leurs propres aventures. Tous les auteurs qui ont sué sang et âme comprendront vraisemblablement ce point de vue !

Outils du jeune écrivain -Damien Launay

OUTILS DU "JEUNE" ÉCRIVAIN

Si l'écriture prend du temps, il existe aussi une phase qui ne doit pas être négligée : la relecture. Elle est essentielle pour repérer et corriger les éventuelles coquilles.

Par coquille, j’entends les oublis de mots, l’orthographe, la grammaire.

Ce travail fastidieux, parfois ingrat, est souvent négligé. Oui, ingrat, car un auteur, même après plusieurs lectures, peut ne pas déceler une erreur qu'il aurait repérée en temps normal. Je reste persuadé qu'un écrivain connaît tellement bien son roman qu’il est parfois victime d’un syndrome « fantôme » : même si le mot est absent, il imagine lui-même la liaison et reconstruit alors la phrase dans sa tête. Il est frustrant de retrouver des erreurs "simples" qui auraient pu être évitées, surtout dans un BAT. J'évoque quelques solutions dans le prochain paragraphe, mais j'invite vivement les auteurs débutants, quand c'est possible, à faire appel à un correcteur professionnel "humain".

Outils du jeune écrivain -Damien Launay

Comment éviter (ou plutôt limiter) ces erreurs ?

Avec seulement un premier livre à mon actif, je ne prétends pas apporter de recettes miracles. Peut-être quelques petites astuces.

 

  • Faire appel à un professionnel. Pour mon premier roman, je n’ai pas opté pour cette voie. Le prix n’est pas négligeable. Il est fonction du nombre de pages. À mon sens, il est mérité. En effet, on se rend compte de la charge de travail lorsque l’on procède soi-même à la relecture. J'aurai l'occasion de revenir sur cette solution qui, selon moi, est la meilleure.

  • Relecture par des tiers (famille, amis…) couplée à l’achat d’un ou deux correcteurs (le terme exact serait plutôt assistant) d’orthographe/grammaire. Pour le premier tome, j’avais opté pour cette solution qui était moins onéreuse. Je ne parlerai que d’Antidote (logiciel créé par une société québécoise) qui est devenu le favori (entre mes deux achats). Il s’agit d’un produit particulièrement intelligent qui peut être notamment associé à Word. Ses facultés de détection sont impressionnantes. Il repère les principales fautes d’orthographe, nous assiste au niveau de la grammaire, identifie les ruptures (souvent dues à des oublis). D’autres fonctionnalités permettent de cibler les répétitions, les pléonasmes. Voilà, la panoplie est vaste. Le logiciel nécessiterait vraisemblablement un petit tutoriel... Malgré la puissance de ces applications, leur intelligence artificielle élaborée, ils ne sont pas encore capables de surpasser un correcteur professionnel "humain".

Roman Fantasy - Damien Launay - Le Masque du Voyageur

Quelques sites de référence (en plus de ceux déjà cités) :

Sans oublier les ardents défenseurs de la langue française, nos amis du Quebec :