• Damien LAUNAY

Accord des adjectifs de couleur

Dernière mise à jour : 13 févr.

Règle générale : les adjectifs de couleur prennent un s au pluriel (règle 1) , sauf ceux qui sont issus d'un nom commun (règle 2).


Des fleurs jaunes (règle 1)

Des cheveux blonds (règle 1)

Mais des arbres marron (règle 2)


Six adjectifs font exception et prennent la marque du pluriel :

écarlate, mauve, pourpre, incarnat, fauve, rose

Moyen mnémotechnique pour les retenir : EMPIFR


Des fleurs incarnates (règle 1)

Des teintes vermeilles (règle 1)


  • Liste 1 : sont variables en genre et en nombre

beige

châtain

incarnat

pers

ultraviolet

bis

cramoisi

incolore

pourpre

vermeil

blanc

écarlate

infrarouge

rose

vert

bleu

fauve

jaune

rouge

violet

blond

glauque

mauve

roux

​zinzolin

brun

gris

noir

pers, perse : couleur entre le vert et le bleu.

glauque : qui est d'un vert blanchâtre ou bleuâtre comme l'eau de mer.

zinzolin, zinzoline : D'une couleur violacée tirant sur le rougeâtre.


  • Liste 2 (non exhaustive) : sont invariables

abricot

bronze

crème

indigo

ocre

acajou

cachou

cuivre

isabelle

olive

ardoise

café

cyclamen

jade

or

argent

capucine

ébène

jonquille

orange

aubergine

cerise

émeraude

marron

prune

auburn

châtaigne

framboise

mastic

saphir

azur

chocolat

garance

moutarde

tomate

bistre

citron

grenat

nacarat

topaze

bitume

coquelicot

groseille

nacre

turquoise

brique

corail

havane

noisette

etc.

Des costumes chocolat (on peut sous-entendre "couleur" chocolat)

Des yeux noisette

Des draps citron

Des chemises café


Les adjectifs de couleur d'origine étrangères, auburn et kaki par exemple, restent invariables.


Il a des cheveux auburn

Sa veste kaki détonne


  • Liste 3 (reprise du Jouette) : sont variables les adjectifs dérivant des précédentes listes (1 et 2), les adjectifs dérivant de noms pour désigner une couleur, et les participes désignant une couleur.

ardoisé

éburnéen

orangé

smaragdin

azurescent

flavescent

purpurin

terreux

azurin

fuligineux

rosé

verdissant

basané

grivelé

rougeaud

verdoyant

blanchâtre

incarnadin

rouquin

​vineux

blondasse

mordoré

roussâtre

violacé

corallin

noiraud

rubescent

violine

doré

​olivâtre

rubicond

etc.

Les plaines verdoyantes

Une pierre smaragdine (vert émeraude)


éburnéen : qui a l'aspect, la blancheur de l'ivoire

purpurin : de couleur pourpre

flavescent : d'une couleur qui tire sur le jaune


  • Liste 4 : lorsqu'on compose une couleur avec plusieurs mots, l'ensemble demeure invariable (locution adjective)

blanc cassé

jaune citron

terre de Sienne

vieil argent

bleu azur

jaune d'or

vert amande

​vieil or

bleu marine

jaune paille

vert anis

vieux rose

​bleu roi

noir de jais

vert mousse

etc.

blond cendré

ocre rouge

vert d'eau

caca d'oie

poivre et sel

vert Nil

gris ardoise

rouge ardent

vert olive

gris perle

sang de bœuf

vert tendre

Une armure gris cendre


Dans certaines de ces expressions, on trouve des traits d'union : arc-en-ciel, bouton-d'or, gomme-gutte, gorge-de-pigeon, stil-de-grain, vert-de-gris.


Si on associe deux couleurs de la liste 1, on doit les relier par un trait d'union :


Des yeux bleu-vert, mais des yeux bleu clair

Des pommes rouge vif

Des cheveux blond cendré


  • Des drapeaux noir et bleu ou des drapeaux noirs et bleus :

Des drapeaux noir et bleu : sont des drapeaux qui contiennent tous du noir et du bleu.

Des drapeaux noirs et bleus : certains sont noirs, d'autres bleus.


Une veste jaune citron, mais des jaunes citron (jaune est un nom suivi d'une couleur de la liste 2).


  • Règle pour les couleurs employées comme noms communs


- La couleur employée comme un nom commun varie comme un nom commun : les bleus de cette toile sont pénétrants.

- Nom pluriel + autre nom : des rouges tomate (de la couleur d'une tomate).

- Nom pluriel + adjectif : des jaunes ardents (accord de l'adjectif).

- Nom composé : les bleu-vert de cet océan subjuguent les badauds.








14 vues0 commentaire