• Damien LAUNAY

Accentuation de la majuscule : raccourcis clavier

Je vais évoquer les raccourcis clavier (testés sur Word/PC) et notamment ceux qui ont trait à l’accentuation des majuscules. Dans les ouvrages classiques, il n’est pas rare que cette règle ne soit pas appliquée. En fait, elle est assez récente. De même, par choix, certains auteurs continuent à ne pas user de l’accentuation. Je ne les juge pas. De mon côté, je préfère utiliser cette règle recommandée par l’Académie française, car elle facilite la lecture :


« On ne peut que déplorer que l’usage des accents sur les majuscules soit flottant. On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents. En typographie, parfois, certains suppriment tous les accents sur les capitales sous prétexte de modernisme, en fait pour réduire les frais de composition.

Il convient cependant d’observer qu’en français, l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur. Il en va de même pour le tréma et la cédille […] »


Parlons maintenant de ces raccourcis. Il faut coupler plusieurs séries de touches.


Méthode 1 :


Attention, pour les chiffres, on ne doit pas utiliser le pavé numérique, mais la partie supérieure du clavier.


À => Ctrl+Alt+7 puis Maj+A

É => Ctrl+4 puis Maj+E

È => Ctrl+Alt+7 puis Maj+E

Ç (c cédille majuscule) => Ctrl+, puis Maj+C


Normalement, le correcteur d’orthographe de Word (Famille et Étudiant 2016) signalera l’erreur si l’option « Majuscules accentuées en français » est cochée. Dans la version du logiciel que je possède, on la trouve dans « Options » / « Vérification ».

Des logiciels de correction plus évolués (Antidote, Cordial, etc.) considèrent aussi que l’accentuation est indispensable. En cas d’absence, ils signaleront une erreur.


Méthode 2 :


Une autre méthode, certainement plus simple que la précédente, est d’appuyer simultanément sur 4 touches impliquant la touche « Alt » (Alt couplé à trois touches numériques) puis de les libérer. Les combinaisons (issues de la codification ASCII) sont mentionnées ci-dessous :


À => Alt + 183

É => Alt + 144

È => Alt + 212

Ù => Alt + 235

Ç (c cédille majuscule) => Alt + 128

Π=> Alt + 0156


Le dernier raccourci est précieux pour écrire les mots comme : cœur, etc.

Il ne reste plus qu’à insérer ces astuces sur une bonne vieille fiche Bristol que l’on placarde au mur.




Sources :

Questions de langue | Académie française (academie-francaise.fr)

À trancher une bonne fois pour toutes : l’accent sur les majuscules - Orthographe et Projet Voltaire (projet-voltaire.fr)




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout