• Damien LAUNAY

Défendons la langue française !

Dernière mise à jour : 25 juin 2020

Ce soir, le « free style » est de mise sur mon blog.

En dépit des propos alarmistes des médias, le Covid-19 n’occupe pas encore pleinement mon esprit. Bien sûr, je m’inquiète pour ma famille d’autant que certains, toujours avides d’argent, tentent de profiter de la situation. Bref, je m’interroge davantage sur la situation à plus long terme, peut-être à tort. J’ai curieusement la sensation que l’on essaye d’abêtir la population afin de la rendre toujours plus servile. On nous noie sous les jeux vidéo toujours plus réalistes, des séries toujours plus nombreuses, la télé-réalité et pendant ce temps, notre niveau en Français se dégrade sans que cela émeuve la majorité.

Je ne suis pas exempt de tout reproche. En tant qu’auteur, j’ai commis des erreurs d’orthographe dans mon premier roman (peu en vérité en comparaison de la taille). Cependant, il y a une différence entre « s’en foutre » et vouloir progresser.

Je fais partie de ces personnes qui veulent défendre cette langue qui nous est chère et n’acceptent pas (ou difficilement) que l’on oublie nos racines.

Nos racines, ce sont ces grands auteurs : Victor Hugo, Honoré de Balzac, Émile Zola, George Sand, Jules Verne pour ne citer que ces grands noms.

Leur savoir intemporel doit nous guider, être transmis aux futures générations.

Pourtant, lorsque l’on voit la qualité des échanges sur internet ou ceux distillés par SMS, il y a de quoi être inquiet.

Le savoir va de pair avec le pouvoir. C'est immuable et rien n’a changé aujourd’hui.

Un recruteur s’attardera davantage sur un CV dépourvu de fautes d’orthographe.

Si nous n’y prenons garde, notre langue pourrait s’appauvrir : le fossé pourrait se creuser entre des élites qui la maîtriseraient et des moutons qui se contenteraient de suivre des décisions dictées par des « sages ».

Nul doute que ce n’est pas ce qu’auraient voulu les grands auteurs cités plus haut !

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout