• Damien LAUNAY

Trait d'union avec intra, inter, rétro, super, etc.

Dernière mise à jour : 19 sept. 2021

Il n'est pas toujours évident de savoir s'il faut relier les mots formés par les préfixes intra, inter, rétro, etc. en utilisant un trait d'union.

J'en ai fait l'expérience en corrigeant quelques ouvrages dernièrement (notamment un mémoire de médecine). Par conséquent, il me semblait utile d'écrire une rubrique sur ce sujet.


  • Intra :

Pas de trait d'union pour les mots formés avec le préfixe intra- sauf quand ce préfixe est suivi d'un mot qui commence par i ou u (afin de ne pas compliquer la prononciation).

Le mot latin intra-muros constitue une exception ainsi que les toponymes ("Nom propre attribué à une entité géographique").


intracrânien, intracérébral, intraoculaire, intracellulaire

mais

intra-utérin, intra-urbain

intra-muros


Attention : dans certaines références, on trouve l'orthographe intra-oculaire (Dictionnaire des difficultés de Larousse : application de la règle pour l'ensemble des voyelles)

  • Inter :

Ce préfixe se "colle" au mot qui suit.


interurbain, interligne, interface


  • Rétro :

Ce préfixe se "colle" au mot qui suit sauf si ce mot commence par i, o, u


rétropédalage mais rétro-impulsion


  • Super :

Ce préfixe se "colle" au mot qui suit, mais on note certaines résistances : super-huit.

Des mots d'usage récent, familiers, acceptent les deux orthographes. Dans le doute, il semble préférable de "coller".


supersonique, supermarché, superpuissance


  • Sous :

Ce préfixe est suivi d'un trait d'union sauf pour : soustraire, souscrire, soussigner et leurs dérivés.


sous-secrétaire, sous-développé, sous-traiter

  • Sur :

Ce préfixe se "colle" au mot qui suit


surcharge, surarmé, surcoût

  • Semi :

Il est invariable. Liaison par un trait d'union au nom ou à l'adjectif qui suit.


Une semi-voyelle, une semi-preuve, semi-perméable, une série semi-convergente



Sources habituelles : "Le Jouette", Banque de dépannage linguistique, Dictionnaire des difficultés.

On pourra aussi consulter les rectifications de l'orthographe de 1990 qui traitent des mots formés au moyen de préfixes latins : extra, intra, ultra, infra, supra.


Page 3 :

"Le procédé de l’agglutination, ou soudure, dans les mots composés devrait connaître un renouveau d’extension, d’ailleurs conforme à la tradition de l’Académie française. On conservera toutefois le trait d’union quand la soudure risquerait de susciter des prononciations défectueuses, et généralement quand la dernière lettre du premier composant et la première lettre du second sont des voyelles qui pourraient former diphtongue. Exemple : extra-utérin."


Cette rubrique sera complétée dans le courant de l'année.



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout